5 Catastrophes routières en France qui ont marqué l’histoire (Photos)

Ces 5 catastrophes ont fait un nombre impressionnant de victimes.

Ci dessous, vous trouverez une liste de catastrophes routières qui ont eu lieu en France et qui ont laissé une trace indélébile dans les mémoires des Français.
Depuis 1960, au moins 350 000 personnes sont mortes des suites d’un accident de la route en France : la seule année 1972 comptabilise 8 034 morts officiels. Et depuis 1945, les chiffres sont aussi édifiants, car il faut parler d’au moins 500 000 morts, soit l’équivalent d’un grand conflit majeur, ou l’équivalent des pertes humaines subies en France lors de la Seconde Guerre mondiale.


accident de puisseguin

Le 23 octobre 2015, un car percute un semi-remorque de transport de bois, vide au moment du choc, et dont le conducteur a perdu le contrôle, à Puisseguin en Gironde, aux alentours de 7h. Cet accident a fait 43 morts et 8 blessés (dont 4 dans un état grave). Le car transportait principalement des personnes âgées, originaires de Petit-Palais, parties pour la journée en voyage touristique dans le Béarn.


accident mesinges 2008

Le 2 juin 2008, un autocar sur la route départementale 233 deHaute-Savoie, transportant une cinquantaine d’éleves de classe de cinquième d’un collège de Margencel, est percuté par un TER. Sept enfants ont été tués, 18 personnes blessées dont 4 grièvement. L’accident a eu lieu à Mesinges, un lieu-dit de la commune d’Allinges.


accident bus

Le 22 juillet 2007, chute d’un autocar polonais en bas de la rampe de Laffrey sur la RN 85, 26 pèlerins tués.


accident bus

Le 17 mai 2003, un car à étage venant d’Allemagne pour la Costa Brava, dérape sur la chaussée glissante au petit matin sur l’autoroute A6 à Dardilly près de Lyon et s’écrase en contrebas, 28 morts (dont les deux conducteurs) et 46 blessés.


accident bus

Le 29 septembre 1997 : carambolages en série sur l’autoroute A13, au niveau de Bourg-Achard, par temps de brouillard, impliquant une centaine de véhicules, causant 12 morts et 94 blessés ; le 17 septembre 2001, la cour d’appel de Rouen a condamné 2 conducteurs à des peines de prison avec sursis et 8 à des amendes et suspensions de permis de conduire.

 

Partager